ESPACE PRESSE

Communiqués de presse

Les Rencontres Africa, le 21 & 22 octobre au Maroc et les 24 & 25 au Sénégal

Technologies, énergies vertes, l’Afrique voit émerger de nouveaux secteurs porteurs

Boostée par des taux de croissance encore élevés, l’Afrique, terre d’opportunités, est devenue l’une des zones géographiques où l’implantation des entreprises françaises est importante.
L’attractivité des Investissements Directs Etranger reste croissant avec un taux de 11% en 2018 selon le « world investments report » publié récemment par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).
Par ailleurs, avec la phase opérationnelle de la ZLECAf, le commerce en Afrique devrait progresser de 33%, selon la CNUCED.

La France reste le meilleur partenaire du continent selon les dernières données de la CNUCED recueillies en 2017. Le pays est ainsi le plus gros investisseur en Afrique. Et la volonté politique affichée par le Président de la République de renforcer les liens avec le continent comme en atteste la saison Africa2020, bénéficie aux ambitions des entreprises françaises.

Afin d’accompagner cette dynamique, Les Rencontres Africa pour leur quatrième édition, mettent le cap sur l’Afrique. Elles se dérouleront au Sénégal puis au Maroc, pays les plus prometteurs en matière d’opportunités d’investissement et de développement. Elles devraient réunir plus de 5 000 décideurs d’affaires privés français et africains.

Et, grâce à la diversification des économies inscrites au coeur des politiques, des secteurs entiers comme la santé, les énergies vertes ou les technologies sont des secteurs d’opportunités pour ces derniers.

Education, technologies, le Maroc affiche ses ambitions de leader…

Carrefour des cultures, terre d’Afrique, le Maroc reste un pays où les Investissements Directs Etrangers (IDE) sont en forte croissance, d’autant plus avec la modernisation du cadre réglementaire qui tend en faveur des IDE, de l’innovation et de l’investissement privé.
Fin 2018, les IDE représentaient 33,5 milliards de dirhams contre 25.697 MMDH en 2017, soit une hausse 28.6%.
Ce chiffre atteste des opportunités existantes pour les décideurs français et africains de développer leurs relations commerciales et nouer des partenariats dans des secteurs variés de l’agriculture à l’intelligence artificielle. L’explosion du secteur des énergies et des technologies constitue un tournant inédit pour les entreprises, gage de perspectives enthousiasmantes.

• INVESTISSEMENTS & INFRASTUCTURES
Le Maroc est le 1er pays d’Afrique en 2018 reconnu pour la qualité de ses infrastructures selon le « Global competitiveness Report ». Le pays développe des projets importants visant à élever les infrastructures au niveau des standards internationaux, tels que la rocade atlantique qui va d’Agadir à Dakar ou encore le port de Tanger-méditerranée. Parmi les opportunités d’affaires : la mobilité durable et les biens d’équipement.

• ENERGIES RENOUVELABLES
Quant au programme marocain d’investissement dans les énergies, il est estimé à plus de 18 milliards de dollars à l’horizon 2020 selon l’AMDIE. Les opportunités d’affaires sont également nombreuses avec des investissements dans le transfert de technologies, le smartcity et la ville verte, le génie civil… qui généreront environ 50 000 emplois. Par ailleurs, le programme prévoit que la part de la puissance électrique installée en Energie renouvelable s’établisse à 42% pour l’année prochaine. L’objectif est de 52% d’ici à 2030.

Lire la suite : Télécharger au format pdf

Accompagner le développement des secteurs clés sur le continent africain

 

L’Europe et l’Afrique, des partenaires privilégiés pour faire face aux enjeux de demain

Cette année, le Maroc et le Sénégal qui accueillent la 4ème édition des Rencontres Africa réuniront 5000 personnes dont 4000 décideurs africains et 600 dirigeants français à travers des conférences/ateliers, rendez-vous BtoB, rencontres sectorielles, conférences clés… Une rencontre d’affaires BtoB pour accompagner l’Afrique dans le développement des secteurs les plus prometteurs !

UN EVENEMENT CONSTRUIT AUTOUR DE LA PROMOTION DE DIFFERENTES FILIERES « PHARES » : SANTE ET AGRICULTURE ET INFRASTRUCTURES

Cette année, Les Rencontres Africa renouvellent leur souhait d’impliquer les autorités politiques et économiques afin de permettre aux dirigeants d’entreprise français et africains de développer des relations d’affaires. Cet évènement s’inscrit dans la continuité du Grand Débat mené par Emmanuel Macron le 11 juillet avec les Diasporas africaines, dans sa volonté d’ouvrir « une nouvelle page », de « construire une nouvelle action sur et avec l’Afrique ».

Les Rencontres Africa 2019 poursuivent ainsi l’effort engagé avec succès depuis 4 ans d’alimenter cette nouvelle dynamique entre la France, l’Europe et l’Afrique par des échanges concrets, des synergies, des joint-ventures d’entreprises. Au-delà des discours et des Vœux, Les Rencontres Africa apportent des preuves manifestes de ce besoin de contacts d’affaires « effectifs ».

Ainsi et dans ce contexte privilégié des Rencontres Africa, le programme Santé est l’occasion de remettre en discussion les grands sujets sanitaires qui occupent les pays africains notamment la lutte contres les faux médicaments, l’éducation à la santé et la gestion des pandémies. Lors des Rencontres Africa 2018, Nora Berra, Ancienne secrétaire d’état chargée de la Santé s’exprimait d’ailleurs sur l’importance « d’éduquer les populations pour avoir accès à l’information et à se prémunir également. Les défis sont nombreux : c’est de pouvoir organiser une carte sanitaire suffisamment efficace pour toucher les populations plus près à leur domicile, de pouvoir les diagnostiquer, de pouvoir les suivre, de pouvoir leur prescrire des médicaments sûrs, efficaces et qui ne sont pas falsifiés » : https://www.youtube.com/watch?v=fEzh5mKsutM.

Une réunion spécifique des Ministres de La Santé présents (Côte d’Ivoire, Guinée-Conakry, Mali, Sénégal) qui dédieront ainsi un moment privilégié à ces sujets permettra de construire de vraies solutions panafricaines.

En outre, le programme du secteur infrastructure restera lors de cette 4ème édition très importante avec la mobilisation, au Sénégal, de l’Agence de Gestion du Patrimoine Bâti de l’Etat (AGPBE) et celle, au Maroc, de la FENELEC qui mettra en lumière l’impact du Plan Maroc Vert sur les infrastructures du pays ; Le programme du secteur agro-agri copiloté avec le Ministère de l’Elevage et des Productions Animales ainsi que du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural prendra, quant à lui, en considération les enjeux sur la transformation, la chaîne du froid, la filière laitière, la semence et fourrage.

Lors de la Conférence Plénière Inaugurale qui se déroulera le 21 octobre au Maroc, le pays sera mis à l’honneur en tant que plateforme d’affaires entre l’Afrique et l’Europe. Par ailleurs, des thématiques sur l’industrie, la finance, le BTP/Infrastructure, le transport logistique/douane, le digital et la santé seront également à l’honneur, afin d’échanger sur les bonnes pratiques et les enjeux financiers, juridiques, sociétaux, industriels.

 

LA MOBILISATION DE GRANDS NOMS DU MONDE ECONOMIQUE ET POLITIQUE POUR ACCOMPAGNER L’AFRIQUE DANS SON DEVELOPPEMENT

De grandes personnalités du monde économique et politique se mobilisent autour des enjeux africains pour apporter leur vision et leur projet d’avenir : MIKOLO Jacqueline Lydia, Ministre de la santé et de la population de la République du Congo ; SIDIBE Michel, Ministre de la Santé et des Affaires sociales du Mali ; MERIEUX Alain, Président Institut Merieux ; SARR ABDOULAYE Diouf, Ministre sénégalais de la Santé et de l’Action Sociale ; TAZI Lamia, Directeur Général SOTHEMA ; MANDOLA Carmine, Directeur des Opérations Afrique et Moyen Orient du Groupe Coface ; LAASSEL SENTISSI Layla, Pharmacienne Directrice Exécutive AMIP ; BOUDRAA Hicham, Directeur Général de l’AMDIE ; SENTISI Hassan, Président de la FENIP Filière pêche/halieutique et d’autres personnalités ont d’ores et déjà confirmé leur présence.

Aux côtés des experts des marchés africains, ce sera ainsi l’occasion pour les dirigeants de tout horizon de pouvoir multiplier les contacts stratégiques et découvrir de nouvelles opportunités d’affaires !

LES RENCONTRES AFRICA :

21 ET 22 OCTOBRE AU MAROC
Skhirat – Centre International de Conférences Mohammed VI

24 et 25 octobre au Sénégal
Diamniadio – Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD)

Les Rencontres Africa en chiffres

  • 2400 participants pour la 1ère édition en 2016 au Conseil Economique, Social et Environnemental de Paris – 29 pays africains représentés
  • Près de 4800 participants cumulés sur l’édition 2017 qui s’est déroulée dans 3 pays d’Afrique
    (Côte d’Ivoire les 2 et 3 octobre et les 5 et 6 octobre simultanément au Kenya et en Tunisie)
  • En 2018 : 1945 personnes présentes dont 793 africaines – 20 pays représentés et 3 879 demandes de rendez-vous enregistrées 

La 4ème édition des Rencontres Africa se tiendra cette année
les 21et 22 octobre au Maroc,
puis les 24 et 25 octobre au Sénégal

 

Un trait d’union économique entre la France et l’Afrique pour un avenir partagé

Organisées pour la 2ème fois sur le continent africain, Les Rencontres Africa réuniront cette année 30 pays d’Afrique pour une convention d’affaires hors normes, alliant la performance économique et le choix résolu de valoriser les stratégies de co-développement inclusif entre la France et l’Afrique.Une rencontre d’affaires BtoB sur 2 pays stratégiques, le Maroc et le Sénégal, pour toute entreprise qui souhaite se développer en Afrique.

Au programme : des conférences/ateliers, rendez-vous BtoB et rencontres sectorielles enrichies après 3 éditions à succès qui ont réuni plus de 9000 décideurs français, européens et africains.

 

DU NOUVEAU LORS DE CETTE 4ème EDITION POUR LES DECIDEURS FRANÇAIS, EUROPEENS ET AFRICAINS!

Cette année encore, les dirigeants d’entreprise profitent de ce rendez-vous pour développer leurs relations commerciales et nouer des partenariats. De grandes évolutions voient le jour:Les Rencontres Africa innovent en organisant des rencontres, conférences, atelierset rendez-vous sur-mesure entre décideurs européens et africains autour d’une approche sectorielle plus ancrée pour différentes filières : 6secteurs prioritaires se distinguent…même si les autres ne seront pas oubliés !

A cette occasion,des villages sectoriels(Santé, Agri-Agro…) s’implantent avec les exposants de chaque secteurpour nouer les relations d’affaires. Un programme complet de conférences et atelierssectoriels et métiersse construisent en outre pour chacun de ces secteursen présence de personnalités du monde politique et économiquepour ensemble partager leurs expériences et les bonnes pratiques.Par ailleurs, une approche networking sera lors de cette édition plus marquéeavec lamise en place de séquences de 2h réservées à 49 personnesd’un même secteur,l’assurance d’entrer plus facilement en contact et derencontrer des dizaines dedirigeants et décideurs stratégiques.

 

UNE CONVENTION D’AFFAIRES HORS NORMES PLEBICITEE PAR DES CENTAINES DE DIRIGEANTS FRANÇAIS ET EUROPEENS

Sont attendues cette année plus de 5000 personnes dont 4000 décideurs africainset600 dirigeants français sectionnés afin de rencontrer des professionnels de leurs secteurs, saisir les meilleures opportunités et développer des collaborations fructueuses.Ces rencontres sectorielles créées par des entrepreneurs du secteur privé se veulent résolument opérationnelles et pragmatiques.Afin d’échanger autour de leurs expériences pour avancer plus loin ensemble, 10 conférences et 25 colloques auront également lieu. Au total plus de 200 exposants sont d’ores et déjà inscrit et 4500 rendez-vous BtoB seront organisés. Cette 4ème édition des Rencontres Africa confirme ainsi que ce modèle de rencontres entre entreprises françaises et africaines encore plus inclusives est possible. En capitalisant sur son savoir-faire et en améliorant encore la gestion des rendez-vous d’affaires qui a fait la réputation de la manifestation, cette édition 2019 promet d’être enrichissante.

LES RENCONTRES AFRICA :

21 ET 22 OCTOBRE AU MAROC
Skhirat – Centre International de Conférences Mohammed VI

24 et 25 octobre au Sénégal
Diamniadio – Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD)

Les Rencontres Africa en chiffres

  • 2400 participants pour la 1ère édition en 2016 au Conseil Economique, Social et Environnemental de Paris – 29 pays africains représentés
  • Près de 4800 participants cumulés sur l’édition 2017 qui s’est déroulée dans 3 pays d’Afrique
    (Côte d’Ivoire les 2 et 3 octobre et les 5 et 6 octobre simultanément au Kenya et en Tunisie)
  • En 2018 : 1945 personnes présentes dont 793 africaines – 20 pays représentés et 3 879 demandes de rendez-vous enregistrées 

Accréditation

Contact Presse

Vanessa RALLI
Directrice Africa Observer

Tel: +33(0)6 61 18 06 52
vralli@africa-observer.com

Devenir Partenaire Presse

Julie Ferraris – Léa Michel
marketing@rencontresafrica.org